Standby

Vierge à 30 ans dans la société hypersexuelle / Confessions d'une enfant du siècle

24 avril 2010

« Love is a process, not an event » (3)

En dépit des apparences pitoyables, je me sens donc bien dans mon cocon familier.Loin de ces traditions réglementaires que j’ai décidé de ne plus m’infliger. En état de flottement peuplé de réminiscences de son visage, sa voix, ses regards, sourires, attitudes…,, je suis ailleurs, entièrement habitée, bercée par ces doux souvenirs si réconfortants et apaisants. Ils sont le feu auprès duquel je me réchaufferai contre l’adversité, l’hostilité et les grimaces effrayantes de la réalité. Pourtant je me sens rassasiée de lui... Et la seule... [Lire la suite]
Posté par standby à 12:30 - - Commentaires [10] - Permalien [#]

19 avril 2010

« Love is a process, not an event » (2)

En ce jour de Noël, l’œil extérieur qui contemplerait le tableau que j’offre serait sans doute pris de pitié ou de sarcasme par son pathétisme aigu : une femme au brushing froissé en voie de mèches folles et éparses, ensevelie sous différentes strates de lainages et textiles divers et informes, pelotonnée sous un monticule d’édredons et de couvertures, fixe un écran d’ordinateur portable pour tout compagnon de réveillon. Un deuxième écran en arrière-plan crache ses films à base de traîneaux tirés par des rennes (parlant), de... [Lire la suite]
Posté par standby à 10:04 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
14 avril 2010

« Love is a process, not an event » (1)

Retour, seule, dans mon appartement, ma chambre, le lit encore jonché de toutes les robes, collants, pulls essayés et rejetés pour ce grand évènement, ce sommet, qui n’en a pas été un…  La tentation pascalienne qui me reprend : m’enfermer, m’emmurer dans ce logis, mon univers, mon refuge, protégée, à l’abri.  Une sensation de vide et de trop-plein à la fois. La déception du désir encore une fois déserteur, la culpabilité de l’avoir déçu, frustré.  La non-conformité au schéma, au modèle, au dénouement attendu. L’évidence... [Lire la suite]
Posté par standby à 12:28 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
03 avril 2010

La scène du baiser

Comment abolir les distances entre deux corps ?Comment transformer un corps parlant et réfléchissant (trop) en matière silencieuse, sensorielle et voluptueuse ?Quel sortilège, quelle formule pour accomplir ce tour de magie ?Je suis face à lui, immergée dans la chaleur de son désir, sa dévotion, ses mains qui volètent autour de moi, de ma taille, de mes bras, son visage qui tangue langoureusement vers le mien. Son attente si fiévreuse d'un baiser, d'une marque physique, son dû. Le hochet, le biberon que réclame impérieusement,... [Lire la suite]
Posté par standby à 23:02 - - Commentaires [14] - Permalien [#]